Le choix du bois :

Ce qu’il y a de mieux

 

Le bois habituellement utilisé est le Chêne, dans les espèces Quercus Petrea et Quercus Pedunculata qui, mélangées ensemble suivant des proportions que nous expérimentons depuis plus de deux siècles d’activité, garantissent un merveilleux bouquet. Nous sommes en mesure de produire des foudres, cuves et barils avec d’autres bois également tels que:

Merisier (Prunus Avium et Prunus Cerasus), Acacia (Robinia Pseudoacacia), Frêne (Fraxinum Exelsior), Châtaignier (Castanea Vesca) et sur demande d'autres espèces encore. L’expérience acquise

au cours de centaines d’années alliée à la recherche scientifique continue, nous permet d’améliorer

continuellement les standards qualitatifs du bois que nous utilisons.

Les analyses chimiques effectuées périodiquement dans les stocks de bois, pour vérifier la concentration des composés aromatiques (Extrait total, Ellagitannins, Phénols, Aldéhydes, Lactones, Furanes, pour n’en citer que quelques-uns) nous confirment la bonne voie à suivre.

Le bois est acheté directement dans les meilleures forêts Européennes de la Slavonie-Bosnie et du massif central Français, où nos techniciens choisissent uniquement les meilleurs stocks de bois.

À Conegliano le bois est sélectionné par nos experts maîtres tonneliers. Seul le meilleur bois, qui passe

positivement les nombreux et stricts contrôles, est envoyé au séchage naturel, tandis que le bois écarté

est revendu. Il est fondamental que dans la construction de futaille ne soit utilisé que le meilleur bois,

dépourvu de tout type de défauts tels que: lunure, traces de roulure, fissures etc. qui donneraient lieu

à des fuites et déformations.

En outre, la présence éventuelle des noeuds compromettrait sérieusement la réussite du foudre, constituant des foyers continus d’infection, qui avec l’utilisation pourriraient en donnant lieu à pollutions, mauvaises odeurs et graves fuites. Le deuxième passage fondamental du choix du bois est

le séchage naturel. Il s’agit de la seule méthode permettant d’obtenir la parfaite stabilisation physico-chimique du bois, surtout du Chêne qui présente une sève de type colloïdal.

Stabilisation physique parce que si le bois était séché artificiellement, une fois mis en contact avec un

liquide, il gonflerait en déformant ainsi le foudre et en causant des fuites irréparables. Stabilisation

chimique parce que seuls les agents atmosphériques détériorent la sève et en solubilisent les tanins durs (à longue chaîne chimique), en garantissant une cession aromatique moelleuse et “douce” du bois, sans caractéristiques astringentes ou de “vert”.

Dans le commerce l’on trouve uniquement du bois frais ou séché artificiellement; par conséquent, c’est le tonnelier qui doit veiller au séchage naturel du bois. En prenant en considération qu’il faut 8 mois

par centimètre d’épaisseur pour compléter le séchage en plein air, on comprend facilement la quantité

de bois nécessaire pour garantir des foudres construits avec du bois séché.

Grâce à notre dépôt de 14.000 m3 (700 poids lourds), nous garantissons que tout le bois utilisé dans la construction de foudres est de la meilleure qualité et est séché naturellement dans notre établissement pendant au moins 8 mois.