LES FOULAGES EN BOIS
 
Monofolltank est un système de foulage à un seul cylindre, qui peut être installé sur cuves de petite ou moyenne capacité, entre 20/300 Hl, et qui peut être adapté aux cuves existantes. Monofoltank existe dans les deux versions pour cuves à chapeau flottant et fermé. Ce système comprend un piston pneumatique qui actionne une pale de foulage. La conception simple de ce mécanisme permet de faire tourner légèrement le piégeur pendant la remontée du vérin, afin d'intervenir par différentes phases sur le chapeau de marc. Le résultat obtenu est le mélange complet et efficace du chapeau qui est immergé et renversé délicatement, ce qui évite la production de lie. Ce système, entièrement en acier inox demande seulement d’être connecté au réseau pneumatique pour l'actionnement du piston. La rotation de la pale est produite par un mécanisme simple sans aucune motorisation. Une console électrique permet de choisir entre ce cycle automatique et manuel et de programmer la durée du travail et les temps de descente et remontée du cylindre.
 

REMONTAGES ET ARROSAGES EN BOIS
 
L'arroseur rotatif est un système d'irroration du moût au cours duquel  la rotation  est simplement provoquée par la pression du moût envoyé par la pompe de remontage. La partie inférieure tourne et grâce au dessin particulier de la goulotte le moût est dispersé de façon homogène; ce système se distingue des systèmes traditionnels à disque ou à chapeau chinois, en raison de la meilleur distribution du moût, sans présenter la complexité  des systèmes motorisés.  En outre il peut être aisément monté‚ sur des cuves préexistantes.
 
 
 
 
 
DELESTAGE EN BOIS
 
Ce système se compose de barres inox  renforcées, fixées au cylindre de la cuve et entre  elles à travers un assemblage démontable, de façon à pouvoir être  enlevés après  l'utilisation.  En transvasant le moût  par le bas de la  cuve dans un autre récipient le chapeau de peaux de raisin passe à travers les barres en favorisant ainsi sa division, sa rupture et son coulement total. Successivement on mouille le chapeau, d’une façon uniforme au cours des remontages. L’action du remontage, du passage à travers les barres  simultanément à l’irroration, provoque sans utiliser des mouvement motorisé, l’extraction massimale des couleurs et des parfums. Cet appareillage peut être aisément installé sur des cuves exsistentes et permettre ainsi leur  transformation.